Le retour de l'autorité

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Xavier Darcos reprend les préconisations de Nicolas Sarkozy sur le vouvoiement, afin de restaurer l'autorité dans les classes. Les élèves ne devront plus dire à leur professeur : « t’es con ou quoi ? » mais « Monsieur le professeur, vous êtes con ou quoi ? ». Ca permettra de réintroduire un peu de verticalité, comme il dit.

Publié dans Enseignement

Commenter cet article

Roland 31/05/2007 21:10

Le tutoyement de rigueur qu'on introduit un peu partout maintenant, c'est de la roupie de sansonnet, hypocrite, et malsain, parce  que: est-ce que ça change l'ambiance dans les lieŭ de travail (ou autres) pour autant? sont-ils mons froids pour autant? les subordonnées en ont ils moins peur de la sournoiserie de leurs chefs, et des cabales de leurs tutoyants collègues, les gens se connaitront-ils mieux? se parleront-il davantage ? C'est de la foutaise tout ça! et le contraste entre l'APPARENTE  décontraction et la réalité des rapports froids et dangereux n'en est que plus  glacante!(sans compter que ça galvaude complètement l'aspect  chaleur intime qu'avait autrefois le tutoyement; vous savez maintenant que tutoyer c'est la norme, c'est ce qu'on fait dans les bureaux, entre étrangers, c'est le vouvoyement qui va devenir le ton intime! en tous cas quand j'ai (j'avais, trois fois hélas!) envie de parler particulièrement gentiment à mon chien je le vouvoie!  et du fond du coeur (ben! "qu'importe le flacon, pourvu qu'on aie l'ivresse")

Olivier Bouba-Olga 03/06/2007 09:51

Il est aussi stupide de croire qu'on résoudra les problèmes d'autorité en imposant le vouvoiement qu'en imposant le tutoiement. C'était ça l'idée sous-jacente.

enzo d'aviolo 25/05/2007 08:20

ça nous promet de la grande politique pour de petites mesurettes lorsqu'on ne sait plus par quel bout aborder les difficultés à l'école.Et si on continuait à laisser les enseignants faire leur métier.....

Libéraïdal revient (du bateau de Bolloré) 25/05/2007 07:30

Ha, non : les célèbres techniques pédagogiques de l'armée française, incluant le tutoiement de l'élève et "Oui, chef", c'était le programme de Ségolène Royal.

Hip, hip 24/05/2007 21:54

Je propose le rétablissement du vouvoiement pour les capésiens envers les agrégés.Les Emplois de Vie Scolaire seront vouvoyés par les élèves, mais devront vouvoyer les parents.

Olivier Bouba-Olga 23/05/2007 21:59

@ econoclaste-sm : l'idée (au-delà de mon humour à deux balles...) est de dire que le vouvoiement n'est une condition ni nécessaire ni suffisante de l'autorité, plus généralement que c'est une façon de prendre par le tout petit bout de la lorgnette les problèmes rencontrés dans certains établissements. Mais je ne m'inquiète pas pour Sarko et Darcos : c'est à la mode, beaucoup de parents seront favorables, à défaut de régler les problèmes, c'est donc politiquement gagnant...