Doing Business, le retour

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Comme chaque année en pareille saison, la Banque Mondiale publie son rapport Doing Business, qui évalue l'environnement institutionnel des pays. Cette année, la France est 31ème sur 176 pays enquêtés. J'avais déjà commenté l'exercice dans ce billet, je ne récidive pas, les mêmes critiques s'appliquent...

Un petit complément cependant, suite à la lecture de l'article du Figaro qui nous apprend que "la Chine n'est que 83e et l'Inde 120e, ce qui n'est nullement incompatible ni avec leur croissance rapide ni avec les forts investissements étrangers." Michael Klein, responsable du rapport Doing Business, explique le paradoxe ainsi : "ce qui compte pour les investisseurs, ce sont les efforts de réformes, or la Chine réalise de grands progrès à cet égard" .

Assez cocasse comme argumentation. Petit exemple politiquement incorrect pour vous faire part du problème : vous êtes un serial killer qui s'interroge sur son choix de localisation. Vous voulez pratiquer tranquillement votre activité favorite, sans risquer d'encourir une peine trop lourde si vous êtes arrété. Vous étudiez donc l'environnement institutionnel des pays, pour choisir le pays le plus clément. Dans un pays A, les serial killers risquent la peine de mort. Dans un pays B, 20 ans de prison. Changement institutionnel en A : la peine de mort est abolie, vous risquez maintenant 30 ans de travaux forcés. Pas de modification en B. Si l'on suit Michael Klein, vous avez donc intérêt à vous localiser en A, compte tenu des efforts de réformes favorables à votre activité...

Publié dans Croissance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brigetoun 28/09/2007 19:22

une petite merveille

Aalexandre 28/09/2007 18:53

Olivier, encore un effort et tu peux écrire le tome  2 de Freakonomics !!!

Libéroïdal 28/09/2007 18:37

Pourquoi ne pas évaluer si les anticipations passées de Doing Businness se sont révélées plus ou moins vraies que d'autres ?

Emmeline 28/09/2007 18:30

Mais, mais, mais, M. Bouba-Olga, vous oubliez que les anticipations sont parfaites...Sinon, M. Heurtault, petit cours d'anglais : doing business signifie littéralement "être en train de faire des affaires". En train. Pas d'avenir là-dedans...

ALLAIN JULES C@MMUNICATION 28/09/2007 16:02

Drôle de mécanisme pour élaborer un classement. Faire des projections aussi bizarre ne garanti pas vraiment le devenir réel de l'organisation économique future de la Chine. Une guerre, une catastrophe naturelle et tout est chamboulé.