Krugman défend la France

Publié le par Olivier Bouba-Olga

krugman.jpgPaul Krugman, l'un des économistes américains les plus en vue, anime un blog sur lequel il publie régulièrement des billets pour critiquer... les critiques américaines sur l'Europe en général, et sur la France en particulier.

Dans ce billet, il relativise le discours selon lequel les Etats-Unis ont réalisé des gains de productivité bien supérieurs à ceux de la vieille Europe, en s'appuyant sur des données américaines et françaises :
Chart2.jpg Il s'agit du PIB par heure travaillée de la France en pourcentage du PIB par heure travaillée aux Etats-Unis.  Remis en perspective, on ne peut pas dire que la  baisse  de l'indicateur depuis dix ans soit spectaculaire...

Dans cet autre billet, il défend plus longuement l'économie française en ces termes :

 

French productivity – output per hour – is about the same as ours. What’s more, even during the period 1995-2005 – the years when we Americans were boasting about our productivity boom – French productivity grew only half a point slower than US productivity. And the US productivity boom now seems to be over.

 

Also, tales of mass unemployment are greatly exaggerated. French residents in their prime working years, ages 25-54, are as likely to be employed as their American counterparts (the employment-population ratio is 80 percent for both).

 

Now, it’s true that French GDP per capita is lower than ours. That reflects three things: the French work shorter hours; French people under 25 are less likely to be employed than young Americans, and the French are much more likely than Americans to retire early.

 

Short working hours are a choice – and it’s at least arguable that the French have made a better choice than America, the no-vacation nation.

 

Low employment among the young is a complicated story. To some extent it may represent lack of job openings. But a lot of it is the result of good things: young French are more likely to stay in school than young Americans, and fewer French students are forced by financial necessity to work while studying.

 

Finally, the French retire early. That’s a real problem: their pension system creates perverse incentives. We, of course, have this superb program called Social Security, which does a much better job.

 

Dans cette tribune encore antérieure (juillet 2007), il montre enfin que la France a pris une certaine avance en matière de TIC relativement aux Etats-Unis, ce qu'il explique par de meilleurs choix en termes de régulation des marchés.

Publié dans Croissance

Commenter cet article

Vincent 31/10/2007 11:51

Il faut aussi faire attention à ce que dit Krugman. Il change souvent d'avis. Avant il disait que le modèle américain était le meilleur. Mais bon, ça fait plaisir pour une fois qu'on est pas le "mauvais élève".http://economie-et-societe.over-blog.fr/

Laurent GUERBY 19/10/2007 22:48

"Au final, ce qui frappe c'est que c'est un indicateur qui donne une vision comparative bien différente de l'état de santé du marché du travail de celle donnée par le taux de chomage tel qu'employé à outrance par la presse et les économistes. Par exemple dans cette tranche de la population les taux de chomage en 2004 sont de 4.6% aux USA et de 7.4% en France, alors que le taux d'emploi est plus élevé en France."Taux d'emploi de 86.3 aux USA et 86.7 en France et au final mesure du chomage 60% plus elevee en France.Données publiées sur mon blog, en avril ... 2006 :http://guerby.org/blog/index.php/2006/04/23/66-les-manifestants-francais-sont-des-dieux-en-economieJe me demande a quoi sert la mesure du chomage ...

Aalexandre 19/10/2007 20:10

@ blurg : okay avec toi. J'ai fait de mon cas une généralité. Or, étant Bac+8 j'ai une probabilité deretrouver un emploi plus facilement que d'autres. Donc je retire cela.par contre, je pense qu'il serait vraiment temps de lancer une étude OBJECTIVE et FIABLE sur une comparaison STATISTIQUE des différents modèles occidentaux : ultra-libéralisme vs sociale démocratie vs social-libéralisme etc.Olivier si tu es partant, fonce je serai à fond derrière toi ...

Roland Verhille 19/10/2007 19:51

Qui dans cette discussion a examiné le contenu des nombres utilisés pour calculer la productivité en France et Aux USA? Qui a vérifié le contenu du montant du PIB de la France et celui des USA pour les comparer? Ou celui de la valeur ajàoutée, ce qui serait déjà un peu moins faux. La productivité globale n'est pas mesurable au moyen des données exprimées en monnaie fournies par les comptabilités nationales. La productivité est un rapport entre une quantitié d'objets produits et une quantité de facteurs de production employée.

Olivier Bouba-Olga 19/10/2007 18:05

@ charle e : pour info, les entreprises qui embauchent le plus sont celles qui font le plus de gains de productivité. Cf. sur ce point l'article de Kramarz sur www.telos-eu.com