Ici Londres #2

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Le Royaume-Uni fait rêver nombre de nos politiques. Extraits :
Alain Lambert : "La France et la Grande Bretagne sont deux pays qui ont une population comparable : environ 60 millions d'habitants. Une grande différence cependant : le taux d'emploi est de 72 % en GB contre 63% seulement en France. Le taux de chômage est double en France (9,8% contre 5%), double également pour la longue durée (42 % contre 21%), et presque double pour les jeunes (22% contre 12%). Il y a donc en Grande Bretagne 4 millions d'emplois de plus qu'en France (28,8 millions contre 24,7). Imaginons 4 millions d'emplois de plus en France ! le chômage serait résorbé ! Il ne s'agit de porter un jugement de valeur, simplement de savoir comment cela se passe autour de nous." (source ici)
L'Express du 6 avril 2006 : "Les statistiques sont cruelles: 4,7% de chômeurs parmi la population active en Grande-Bretagne, 9,6% en France. Et, en prime, outre-Manche, plus de seniors et de jeunes au travail, une croissance plus dynamique, une richesse par habitant supérieure. La France devrait-elle s'inspirer de l'exemple britannique?" (source ici)
Ségolène Royal si "tout n'est pas positif (...), le Premier ministre britannique a une vision mobilisatrice de son pays". Et "je ne vois pas au nom de quelle langue de bois je devrais m'interdire de regarder certaines choses qui marchent outre-Manche, en Espagne ou dans le nord de l'Europe" (source ici)
Etc...
Je crois cependant que la palme revient à François Fillon :  "Cette renaissance britannique n’est pas le fruit du hasard. Elle n’a rien à voir avec les cycles économiques. Elle doit tout à la volonté de Margaret Thatcher qui a su dynamiter les verrous qui barraient la route de l’avenir et à Tony Blair qui a eu l’intelligence de ne pas changer de route, au moins sur le plan économique, au moment où les résultats consacraient une politique que des ignorants ou des imbéciles, continuent, en France à qualifier d’inhumaine et d’antisociale quand elle a permis de tendre vers le plein emploi." (source ici)
Je trouve que François Fillon prend une pente un peu gauchisante quand il loue les mérites de Tony Blair, qui, de mon point de vue, a fait beaucoup moins pour son pays que Margaret Tatcher. Preuve en image (source : article très sérieux d'Eco & Stat) :

Premier enseignement : contrairement à ce qu'affirme Monsieur Fillon, Tony Blair fait beaucoup moins bien que Margaret Tatcher.
Deuxième enseignement : certains se demandent si les politiques ont encore des marges de manoeuvre et peuvent encore peser sur l'évolution du système économique (cf. l'article de Ceteris Paribus qui compare les performances des gouvernements Jospin et Raffarin). Margaret Tatcher a démontré que oui : il suffit pour cela de faire des vraies réformes, d'adopter une stratégie de rupture, et, en quelques mois, tout devient possible...

Publié dans Croissance

Commenter cet article

Gu Si Fang 02/05/2006 01:42

L'excellent podcast RadioEconomics.com vient de lancer un vidéoblog. Voici un des tous premiers vlogs, justement sur le thème de la pauvreté et des inégalités aux USA :http://www.acidplanet.com/mediaserver/casts/0003000/ap-20060429-881.mp4L'URL de VideoEcoomics.com :http://videoeconomics.com/pages/25/index.htm

Gu Si Fang 01/05/2006 07:19

L'excellent podcast RadioEconomics.com vient de lancer un vidéoblog. Voici un des tous premiers vlogs, justement sur le thème de la pauvreté et des inégalités aux USA :http://www.acidplanet.com/mediaserver/casts/0003000/ap-20060429-881.mp4L'URL de VideoEcoomics.com :http://videoeconomics.com/pages/25/index.htm

thomas 19/04/2006 04:53

C'est dommage qu'on ne puisse pas plaquer à cette première courbe, d'autres courbes :
- évolution du taux de participation aux elections
- évolution de l'immigration
- évolution du taux d'interêt
Ca permettrait sûrement de mieux comprendre l'action de Tony blair

AJC 16/04/2006 16:18

Le R.U. fait rêver nos politiques... tout simplement parce que la population est capable de se contenter de bilans tels que ceux-ci, en se basant seulement sur l'augmentation du PIB ? :oDHonnêtement, je n'ai été fier d'être Français que très peu de fois dans ma vie. Lors des manifestations anti-CPE, anti-dynamique libérale, etc. je l'étais.Si mes compatriotes étaient capables de suivre un politique parce qu'il a pu augmenter les richesses nationales au détriment du niveau de vie des citoyens ou de leur bien-être, honnêtement, je crois que j'aurai plus envie de m'exiler qu'autre chose. (Quoique... pour aller où ?!)AJC

Michel Gross 16/04/2006 14:56

L'indice que vous présentez mesure les inégalités.
Effectivement M. Tatcher a notablement augmenté les inégalités, et T. Blair n'a pas modifié notablement la tendance dont il a hérité. Cela semble satisfaire nos amis anglais puisque Blair a été réélu sur son bilan économique. Chez nous, les français ne semblent pas satisfaits, puisque le sortant est systématiquement battu à chaque nouvelle élection.
Fillon explique qu'il y a 20 ans l'angleterre était derrière la France en terme de PIB. Aujourd'hui c'est l'inverse. Ceci explique peut être la relative satisfaction de nos amis anglais. Voila pourquoi sans doute "Le Royaume-Uni fait rêver nombre de nos politiques".