Trop de licenciements tue le licenciement...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Retour en douceur sur mon blog avec cette info péchée sur mon lieu de vacances (je viens de la retrouver, en plus détaillée, ici)...

Le groupe HP (Hewlett-Packard) a mis en oeuvre un plan social afin de réduire ses effectifs d'un peu plus de 850 personnes. Pour cela, mise en place de mesures incitatives. Trop incitatives : 346 candidats de trop par rapport au projet initial se sont manifestés... si bien qu'HP se doit de réembaucher et, tenez-vous bien, ils vont réembaucher plus que le nombre de volontaires supplémentaires au départ avancé par la direction...

Après le "trop d'impôts tue l'impôt" et  le "trop d'informations tue l'information", nous voilà donc avec un surprenant "trop de licenciements tue le licenciement", très prometteur en termes de politique économique... (on m'a également indiqué avoir lu dans les toilettes de sciences po un savoureux "trotsky tue le ski", comme quoi on peut se cultiver n'importe où).

Publié dans Emploi

Commenter cet article

Doink 16/08/2006 14:47

Les notifications de départs devaient être approuvées par le CE (puisque supérieur aux nombres de départs négociés), où les syndicats sont majoritaires.
Ils ont donc fait chanté la direction d'HP en prenant le risque qu'HP pour contourner tout cela, licencie des non volontaires dans les catégories professionnelles manquant de volontaires au départ.
 

Olivier Bouba-Olga 16/08/2006 08:27

@ doink : comment auraient-ils fait pour les empêcher de partir?

Doink 15/08/2006 20:17

Le surplus de réembauche chez HP, vient surtout du chantage des syndicats de ne pas laisser partir un certain nombre de salariés ayant choisit le départ volontaire, si il ne réembauchait pas un certain nombre de personne.

V 11/08/2006 11:05

Le lien sur le livre est ici : http://fondatn7.alias.domicile.fr/bdd/doc/note45.pdfV

Olivier Bouba-Olga 11/08/2006 09:17

@V : pas réussi à télécharger le PDF, si vous pouvez mettre le lien en commentaire... merci d'avance!