La professionnalisation de l'Université

Publié le par Olivier Bouba-Olga

En route pour Fribourg, j'ai pu lire et apprécier quelques articles du quotidien les Echos (édition du 24/10) au sujet du rapport de la commission Hetzel. Il y a de mon point de vue de très bonnes propositions, d'autres plus discutables, j'y reviendrai à l'occasion. Juste un petit billet d'humeur ici...

La commission Hetzel, créée au lendemain de la crise du CPE, a remis son rapport (mardi 24 octobre 2006) au gouvernement. Un objectif clé : donner à tous les étudiants les moyens de s’insérer correctement et durablement sur le marché de l’emploi. Car, nous dit-on, 11% des jeunes sont au chômage trois ans après leur sortie du système éducatif. Une raison essentielle avancée : la mauvaise professionnalisation de l’Université…
Dans cette perspective, afin d’améliorer l’insertion des jeunes, la commission propose de doter chaque cursus de licence d’outils professionnalisant : anglais, informatique, préparation d’un CV.

Je trouve ces propositions très intéressantes : dans notre faculté, nous utilisons en effet des bouliers pour que les étudiants résolvent leurs problèmes de statistiques, comptabilité-gestion, macroéconomie, microéconomie, etc… Bien sûr, c’est assez intéressant d’un point de vue financier, car les bouliers s’usent peu. Mais les calculs prennent parfois pas mal de temps, si bien qu’un passage à l’informatique me semble nécessaire. Pour l’anglais aussi, c’est une bonne idée. On n’y avait encore jamais pensé. Les étudiants n’ont d’ailleurs pas de cours d’anglais, ils ne peuvent pas partir à l’étranger pour étudier les langues, on ne leur propose pas de passer le Toeic ou assimilé, etc. Rien… (Non, je rigole : on leur fait des cours d’anglais ; bon, mais c’est vrai on utilise la méthode globale, ne le répétez pas, surtout, on se ferait virés…).

La rédaction des CV me semble en revanche superflue, en tout cas à court terme : puisqu’on n’apprend rien d’utile à l’insertion professionnelle, je ne vois pas l’intérêt de rédiger des documents vierges. Ca ne fera qu’accroître le problème de la déforestation.

Publié dans Université

Commenter cet article

les marques 27/10/2006 13:01

euh ... on voit bien que l'université est pas moderne, en collège ils ont eu des MO5 pour remplacer les bouliers vers 1984 .... un vieux reste de nostalgie néo-maoiste ???????? :o)))

Libéraïdal 27/10/2006 08:19

Il y a gros à parier que cette réforme voulue par un recteur et vantée par Villepin sera mise en oeuvre à moyens constants. Mieux vaut dans ce cas donc qu'elle ne créé pas de charges supplémentaires, sauf, bien entendu, pour les universités mal gérées où ces choses ne se faisaient pas, ce qui, il est vrai, ne les empêchait pas de recevoir leur quota d'estudiants.Mais il me semblait que l'enseignement de deux langues vivantes était obligatoire en premier cycle à l'université ?

Lutin 26/10/2006 22:34

Que fait un economiste ?

brigetoun 26/10/2006 15:25

merci pour ce petit coup de soleil

Olivier Bouba-Olga 26/10/2006 12:22

@ baillargeau : ca va venir!@leconomiste : oui, pour partie. Il y a des choses intéressantes quand même sur les problèmes d'orientation en iut/bts et des solutions plutôt adaptées me semble-t-il. j'essaierai d'en parler un peu un de ces jours...