L'économie contre Bush

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Information intéressante par rapport à la défaite des républicains, c'est moins l'Irak que l'état de l'économie qui a joué :

Pour plus de 80 % des électeurs, démocrates comme républicains, les questions économiques ont été « extrêmement » ou « très » importantes. L'Irak n'étant décrit dans les mêmes termes que par 60 % à 70 % des votants. (Les Echos)

Mais le plus intéressant n'est peut-être pas là, plutôt dans les commentaires surpris entendus à différentes reprises dans les médias français :

La pilule risque d'être difficile à avaler pour George Bush junior. Car, si le bilan économique de son père n'avait rien de flatteur, « W » peut, lui, revendiquer un quasi-sans-faute sur ce front. (même source)

Sans-faute pourquoi? car la croissance est forte et le chômage est faible. Sauf que, dans le même temps, la pauvreté explose (ce que ne manque pas de souligner, mais dans un second temps seulement, les commentateurs). Curieusement, donc, cette pauvreté n'empêche personne de parler d'économie florissante et de bilan flatteur. Comme si le creusement des inégalités et le développement de la pauvreté ne relevait pas d'une problématique économique. Il me semblait pourtant, et sans doute très bêtement, que l'objectif économique essentiel de tout pays était d'assurer à l'ensemble des habitants un niveau de vie élevé et si possible croissant.

C'est en tout cas une idée que semblent partager quelques économistes américains (des marginaux bien sûr) (document trouvé il y a quelque temps chez La Lettre Volée).

Publié dans Politique

Commenter cet article

vulgos 13/11/2006 11:21

Olivier, vous avez raison de rappeller que nombre d'économistes ne mangent pas de ce pain-là. Mais bon, si on en est là, c'est aussi à cause de certains économistes qui nous ont expliqué que c'est normal (voire bénéfique) que des gens travaillent et ne gagnent néanmoins pas suffisamment pour vivre décemment, etc.

enzo d'aviolo 10/11/2006 09:53

Ah ça effectivement la phrase "c'est à cause du bourbier iraquien" que Bush a perdu car l'économie est florissante, je l'ai entendu au moins 30 fois!
Euuuuuhhhhh, s'raient pas un peu ultra libéraux sur les bords les journalistes en France!? simple supposition bien sûr!

Professeur Couillon 10/11/2006 02:32

"que l'objectif économique essentiel de tout pays était d'assurer à l'ensemble des habitants un niveau de vie élevé et si possible croissant"Je suis entièrement d'accord avec ça. Malheureusement, je crains que cette vision des choses ne soit pas la plus répandue parmi ceux qui détiennent les clés de l'économie, aux États-Unis comme en France…

Laurent GUERBY 10/11/2006 00:28

De jolis graphiques ici :http://worthwhile.typepad.com/worthwhile_canadian_initi/2006/11/when_the_minimu.html

Olivier Bouba-Olga 09/11/2006 20:47

ok, merci, c'est réparé!