Interdire les délocalisations...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Un autre énervement contre une proposition de gauche, cette fois : "il faut conditionner les aides à l'interdiction de délocaliser si les entreprises font des bénéfices" (cherchez l'auteur par exemple ici). Je ne reviens pas sur l’importance très relative des délocalisations (juste ceci : elles pèseraient 5% des emplois détruits dans l’UE à 15), sur leurs causes, leurs implications, etc,  vous trouverez ça en vous baladant sur ce blog. Juste deux problèmes « techniques ».

En creux de la proposition, on comprend en effet que si l’entreprise ne fait pas de bénéfice, pas de problème, elle pourra délocaliser. Ceci revient donc à dire :

i) attendons que l’entreprise ait bien la tête sous l’eau avant de l’autoriser à bouger,

ii) si une telle mesure est prise, les entreprises faisant des bénéfices feront très vite bouger leurs profits d’une entité à l’autre afin d’apparaître non rentable (un bon comptable suffit).

Comme le dit Salanié, il semble qu’en France « une entreprise doit simplement se maintenir à flot --aller au-delà est le signe de l'existence de rentes de monopole (version sophistiquée) ou d'avidité antisociale (version naïve) ».

Je l’ai dit pour Aubade et à d'autres occasions : cela ne signifie pas qu’il ne faille rien faire, mais évitons de dire, ou faire, n’importe quoi, s’il vous plaît…

Publié dans Politique

Commenter cet article

yorasta 19/11/2006 07:48

je ne suis pas d accord ils existe d otre alternative je suis pour la tecnologie si elle ne replace pas l humaniter mais la aussi c est trop tard ????????????le jour ou vous irer voire ailleur par vos yeux vous aller voire les mensonge que vous gobber devant et s en reflerchir (je parle d une bonne partit des gens les exeption pardon) pour moi j ai vendu ma tele ca m abbrutisait en rentrand du taf la delocalisation fait parti de l exclavage moderne vous croyer que les mome qui fabrique vos chaussure ne serai pas mieux a l ecole ????????????????????????ou  sur internet a partager des idee  jouer  apprendre commes nos enfantses ce au plus faible de soutenir le plus fort ou est legaliter sorter de votre trou vos malleur vous paraitron plus simple la missere du monde est plus dure a supporter en face?????la seul allternative pour moi c est la creation d une loi du travaille pour toute la planete et on y est pas pret dit arriver

cassecroute 13/11/2006 01:42

Empêcher les entreprises françaises de se délocaliser n'est-ce pas les démunir d'une arme que les autres possèdent ? Autrement dit, ne les pénalisons-nous pas par rapport aux entreprises étrangères, américaines par exemple ? Est-ce donc soutenable de les contraindre à rester sur le sol français ?
Je ne vois pas pourquoi certains aiment se tirer des balles dans les pieds... Si les entreprises délocalisent, c'est qu'elles y gagnent plus que de rester en France. A nous de nous adapter en adoptant des vraies mesures par rapport aux délocalisations, comme le soutient verel.
On ne va pas changer le monde, la loi est celle de la recherche du moindre coût. Il faut y tirer le maximum de profit pour les français et les entreprises françaises. Il faut jouer le jeu. Vouloir changer ses règles de base alors que tout le monde les accepte, c'est beau, mais ça n'avance à rien.

stefbac 12/11/2006 23:22

La proposition critiquée de la gauche me semble être valable pour une entreprise qui justement réalise des bénéfices conséquents, dont les perspectives d'avenir à court, moyens et longs terme sont très favorables,  et qui va réduire "naturellement" et sans casse sociale sa masse salariale de façon conséquente grâce au départ en masse des "papy-boomers"...Je pense à Axa qui va délocaliser son standard au Maroc...Il me semble que dans ce cas, l'entreprise citoyenne chère de ce bon samaritain Bébéar...

Lutin 12/11/2006 19:38

LEs entreprises qui sont en difficulté sont obligés de délocaliser si on les aide pas profondement !(Vous pouvez des à présent voter pour l'album francophone de l'année ! Si l'auteur de ce blog est interesser de mettre le sondage venait me contacter)

Liberoïdal 12/11/2006 11:19

Michel Bouchet : Je vais vous faire une proposition fort simple :Si le coût du travail en France est trop élevé et qu'on souhaite ne pas toucher ni aux revenus des actifs, ni à ceux des actionnaires, il suffit de baisser le montant des prélèvements obligatoires : par exemple (mais ce n'est qu'un exemple) la TIPP qui pèse lourd dans l'activité économique en général (ce n'est pas un très bon exemple, pour d'autres raisons, mais bon).Si on réduit le montant des prélèvements obligatoires, l'industrie française redevient d'autant compétitive.Il "suffit" donc de réduire le train de vie de l'économie publique. Pour cela, deux grands axes :1) Se réinterroger sur toutes les danseuses de l'état : des comités théodules à ITER.2) Parler de productivité dans l'économie publique. Donc, ne pas voter à gauche pour commencer, ce débat étant irréalisable avec le PS.