Vidéo France 3 + Demain TV

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Je viens de recevoir un mail de Guénolé Seiler, journaliste à France 3, qui m'indique que " après bien des péripéties, l'émission de vendredi est en ligne sur le site france3.fr. elle restera visible pendant un mois."

Pour info, j'ai participé hier à l'enregistrement d'une émission ("de quoi demain sera fait?") d'une heure pour Demain TV, toujours sur le thème des délocalisations (titre : "Délocalisations : ça déménage"). Avec comme invités deux responsables d'entreprise, un ex-représentant syndical de Danone et  El Mouhoub Mouhoud (professeur d'économie à Paris Dauphine, auteur de plusieurs ouvrages très intéressants, l'un sur les délocalisations, l'autre sur les migrations, j'en reparlerai à l'occasion, notamment celui sur les migrations, qui permet de balayer quelques idées reçues...).  L'émission sera diffusée une  dizaine de  fois sur la chaîne,  première diffusion le 10 mars. Si j'ai le temps, j'en dirais deux mots  d'ici là.

Publié dans Divers

Commenter cet article

AJC 23/02/2007 11:58

Et dans les créations d'emplois en France, les "localisations" d'entreprises étrangères sur notre territoire, ça représente combien...?AJC

Sylvain Cherrier 22/02/2007 09:47

Bonjour, et merci pour votre site, c'est passionnant..Bon, ben, j'ai une petite question sur les délocalisations..Dans l'interview sur France3, et dans un de vos articles il me semble, vous faites référence à une étude qui montre que la délocalisation n'est responsable que de 5% des pertes d'emploi en France...Okay...Et les 95%, c'est quoi ?Ou même simplement, quelle est la cause majeure ?Est-ce simplement une mauvaise gestion ? Ou d'autres formes, telles que le manque de compétitivité, qu'on pourrait donc rattacher finalement à une délocalisation non effectuée, et qui coute finalement la vie à l'entreprise ?(je me fais ici l'avocat du diable)Je ne sais pas si je suis clair, mais l'idée, c'est que je me suis mis à la place de quelqu'un qui est convaincu que c'est 'la faute à la mondialisation', et j'imagine qu'il sortirait un argument de ce type...D'ou : 5 %, c'est réellement délocalisation, et un pourcentage énorme, ce sont ceux qui ont voulu résister et qui finalement ont carrément fermé..Merci de votre éclairage.

Olivier Bouba-Olga 23/02/2007 07:02

En gros, on a 60% résultant de restructuration interne, 10% faillites, 7% Fusions et acquisitions d'après les stats ERM. Il faut creuser après sur chaque aspect pour bien comprendre les mécanismes. Les restructurations internes peuvent résulter de l'intensification de la concurrence, de l'évolutio technologique, de l'évolution de la demande, etc... Ne pas oublier que ces restructurations internes pèsent dans les destructions d'emploi... mais aussi dans les créations d'emplois! Et aussi que les destructions d'emploi pour cause de restructuration concernent beaucoup le secteur public... Un billet un peu plus long sur le sujet un de ces jours!

Romain 21/02/2007 21:05

On sent tout de suite le spécialiste, en tout cas le journaliste de France 3 semble agréer totalement à vos idées.

Autrement votre prestation fait un petit tour bref de votre bouquin que j'ai pu lire d'ailleurs et qui recentre le débat alors qu'on accuse à tord les coûts comme le malfaiteur naturel de la france.

Duncan alias L'homme de Picardie 21/02/2007 14:16

Déjà vous passez bien à la télé ;-)
Et vous avez eu du courage et de l'abnégation.

J'ai trouvé ça assez amusant et frappant le décalage entre votre discours, clair et précis et le discours assez creux des politiques sur le plateau qui resortaient tous les stéréotypes de leur parti presque sur un mode de pilotage automatique.
Le moment le plus savoureux est le passage où vous parlez du non-effet des délocalisations sur le cours boursier et la réponse de la représentante UMP :" j'entend bien ce que dis monsieur mais en France on travaille moins qu'ailleurs."

Olivier Bouba-Olga 21/02/2007 14:23

Voui, ca donne toute la mesure de l'étendue de son talent...Bon, d'un autre côté,ce n'est pas très grave, elle est juste :

Vice Présidente du Conseil Général, en charge de la Commission des finances


Conseillère municipale de La Rochelle.


Chargée de mission auprés du ministre délégué au Tourisme.


Présidente de La Rochelle en Mouvement.


Secrétaire départementale adjointe de l'U.M.P.

Elle n'a donc aucun pouvoir d'action...

Delphine et AJC 21/02/2007 12:41

Coucou,Delphine et moi étions morts de rire en regardant votre passage dans cette émission... vous avez dû vous demander ce que vous faisiez là. (Votre expression de visage lors de la prise de parole de l'envoyée de l'UMP était... très parlante.)Le coût du travail trop élevé, ces 35h infâââmes, et puis toutes ces délocalisations (Alors que vous signalez juste avant que cela ne concerne que 5% des destructions d'emplois.) qui constituent un problème majeur, grave, de notre société...Les réactions de la part des envoyés de l'UMP et de l'UDF étaient particulièrement stupides. Manque d'écoute de leur part cumulé à un manque de connaissance des choses économiques...Bref, un grand moment de rigolade. Voir cela de Varsovie, ça fait du bien. Cela nous rappelle les bons moments de débats télévisuels et médiatiques Français. On lutte comme on peut contre le mal du pays... :o)Respectueusement,Delphine et AJC