Médiocratie Cumulative...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Fin du jeu : c'était donc une citation de F. McKinney Hubbard. Voici l'original : “We’d all like to vote for the best man, but he is never a candidate.” Vous avez tout un ensemble de citations du même ici.

Ce n'est pas là que je l'ai trouvé, mais, mise en exergue, dans un document de travail du NBER de Mattozzi et Merlo intitulé "Mediocracy" (NBER, 2007, WP n°12920, abonnement nécessaire). Le résumé :


In this paper, we study the initial recruitment of individuals in the political sector. We propose an equilibrium model of political recruitment by a party who faces competition for political talent from the lobbying sector. We show that a political party may deliberately choose to recruit only mediocre politicians, in spite of the fact that it could afford to recruit better individuals who would like to become politicians. We argue that this finding may contribute to explain the observation that in many countries the political class is mostly composed of mediocre people. (c'est moi qui souligne, c'est eux qui le disent...)

Les deux mêmes récidivent dans un autre Working Paper du NBER, intitulé cette fois 
"Political Careers or Career Politicians?" ((NBER, 2007, WP n°12921). Résumé :

Two main career paths are prevalent among politicians in modern democracies: there are career politicians (i.e., politicians who work in the political sector until retirement), and political careers (i.e., there are politicians who leave politics before retirement and work in the private sector). In this paper, we propose a dynamic equilibrium model of the careers of politicians in an environment with a private sector and a political sector, where individuals are heterogeneous with respect to their market ability and political skills. Our analysis provides an explanation for the existence of career politicians and individuals with political careers, and their motivations. We also investigate the effects of monetary incentives and other features of the political-economic environment on the quality of politicians and their careers. We show that an increase in the salary a politician receives while in office decreases the average quality of individuals who become politicians, decreases turnover in office, and may either decrease or increase the average quality of career politicians.

Bon, en clair, les politiciens seraient structurellement médiocres, et si vous décidiez de les payer plus chers, primo leur qualité baisserait et secundo ils ne décolleraient pas de leur siège.

Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé etc, etc...

Publié dans Politique

Commenter cet article

AJC 13/03/2007 05:59

Clic :"est-ce que l'étude est valide dans l'autre sens? démontre-t-elle qu'on peut avoir de bons hommes politiques si on décide de ne plus les payer?"Ils seraient "payés" d'une façon ou d'une autre, de toutes façons...Il me semble qu'une majorité de femmes et d'hommes politiques, s'ils avaient choisi le secteur privé (Ce qu'ils font également, souvent !), gagneraient bien plus d'argent. Ils trouvent leur bonheur dans autre chose...Crédit symbolique ? :oD Relationnel ? Sexuel ?Ego :C'était à citer, le Principe de Peter. :o)Néanmoins, Président de la République ça reste un peu le summum : y'a des chances que le type qui arrive aient les compétences pour. (Et n'ait pas les compétences pour un poste fictif supérieur, genre Maître de l'Europe. :oD)AJC

Ego 12/03/2007 20:03

Si on admet que le poste de président de la République est le summum du poste à responabilités dans une démocratie, alors on peut dire que cette citation rejoint le Principe de Peter :"toute personne tend à s'élever jusqu'à son niveau maximum d'incopétence" !
Ego

clic 12/03/2007 17:54

voila qui donne un tout autre parfum à la revendication paritaire: "notre sexe, ne doit pas être une barrière à notre entrée en politique, nous aussi, nous voulons être sélectionnées sur la seule base de notre médiocrité" lolest-ce que l'étude est valide dans l'autre sens? démontre-t-elle qu'on peut avoir de bons hommes politiques si on décide de ne plus les payer?

Cardamome 11/03/2007 14:45

“We’d all like to vote for the best man, but he is never a candidate.”Si, si, dans West Wing, Josiah Bartlet est même élu deux fois...

Pancho Villa 11/03/2007 12:49

"... secundo ils ne décolleraient pas de leur siège."Hm, peut-etre pas de leur siege, mais...http://www.usc.edu/uscnews/stories/12711.htmlNon, je rigole...