Vieille femme laide et handicapée d'origine maghrébine cherche emploi de cadre dans une grande entreprise parisienne...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

J'ai parlé ici d'une étude du BIT sur la discrimination à l'embauche. Voici les résultats d'une autre étude menée par Jean-François Amadieu (Paris I), qui dirige l'observatoire des discriminations. La méthodologie est la suivante :

Nous avons comparé les résultats (convocations à un entretien d’embauche) qu’obtenaient un candidat de référence (homme de 28-30 ans, « français de souche » par son nom et prénom, sans photo) et des candidats factices susceptibles d’être discriminés en raison de :i) l’âge : un homme de 48-50 ans, ii) du genre et du nombre d’enfants : une femme avec 3 enfants, iii) de l’origine : nom et prénom du candidat à consonnance maghrébine, iv) du handicap : reconnaissance cotorep, v) de l’apparence physique : visage disgracieux

Résultats d'ensemble par type de discrimination :

Quand le candidat de référence obtient 100 entretiens d'embauche, une personne de 48-50 ans en reçoit 32, soit environ trois fois moins et une personne d'origine étrangère 36 ; etc... L'âge serait donc le premier facteur de discrimination.

Il y a d'autres résultats intéressants dans cette étude, je vous laisse les découvrir. Pour faire court : une vieille femme laide d'origine maghrébine reconnue cotorep et cherchant un emploi de cadre dans une entreprise parisienne de plus de 200 personnes a plus de chance de gagner au loto en jouant tous les trente-six du mois que de recevoir une réponse positive pour un entretien d'embauche après avoir envoyé un demi-million de candidatures...

Publié dans Emploi

Commenter cet article

Anonyme 18/08/2017 08:01

Non pas du tout, les plus élevés sont le physique et certains handicaps comme la trisomie 21 par exemple.

Il y a pas mal d'étrangers dans les entreprises, qu'est-ce que vous racontez ? Ce n'est pas parce que cette discrimination est la plus médiatisée que c'est la principale discrimination, ce n'est pas la plus courante.

Laideur/handicap
Âge
Origines
Femmes

Anonyme 18/08/2017 07:53

Ces organismes ne défendent pas tous les étrangers, ils défendent les étrangers avec un physique agréable ou au pire, banal, si tous ces mêmes étrangers qu'ils aident à l'heure actuelle étaient laids, ils ne lèveraient même pas la voix pour eux, il s'en contrefoutraient royalement, je trouve qu'ils ont l'empathie bien sélective.

Je sais pas, ils espèrent peut-être se les faire.

Comment 25/12/2015 21:43

Le physique est le premier critère de discrimination, le racisme, je n'y crois plus, de plus, beaucoup de personnes d'origines étrangères, ayant ou pas la double nationalité, discriminent également pour cette même raison, mais iront crier à un pseudo racisme à la moindre phrase de travers.

Ils font aux autres ce qu'ils ne souhaitent pas subir pour eux mêmes.

Comment 26/12/2015 10:53

Pardon, au moindre mot de travers.

Comment 25/12/2015 21:33

Je suis quasiment dans ce cas.

Comment 25/12/2015 21:50

Laide
Maghrébine
Pas un seul diplôme

En fait, je suis pire.

PIPOF 13/04/2007 19:35

Vos sources et les conclusions que vous en tirez semble en contradiction avec les éléments fournis par la HALDE (source le Monde 2006) qui constate que l\\\'origine raciale ou ethnique serait le facteur descriminant le plus élevé, beaucoup plus important que l\\\'âge.

Comment 25/12/2015 21:47

Laide
Maghrébine
Pas un seul diplôme

En fait, je suis pire.