Du manoir des dirigeants aux performances de l'entreprise...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

J'apprends dans Libé que le patron de Ford a touché un véritable pactole en 2006. Toute la question est de savoir ce qu'il va en faire, notamment : va-t-il s'acheter un manoir avec cet argent? Si oui, on peut craindre le pire pour cette entreprise, qui ne va déjà pas bien fort...


Explications, avec une étude plutôt intéressante publiée sur le Social Science Research Network. Cette étude se focalise sur le lien entre les achats immobiliers des principaux dirigeants américains (ceux des entreprises de l'indice Standard & Poor's 500) et les performances des entreprises auxquelles ils appartiennent :

 1. quand un dirigeant achète un bien immobilier en vendant pour cela des actions de son entreprise, les performances de son entreprise se dégradent,
 2. indépendamment des sources de financement, les performances de l'entreprise se dégradent quand les dirigeants achètent des biens immobiliers très coûteux ou de somptueux manoirs.

L'étude montre plus précisément que les entreprises dont les dirigeants ont des propriétés aux caractéristiques "supérieures" à la moyenne de l'échantillon (6 145 square feet, 12 pièces, 5,37 acres de terrain et une valeur de marché supérieure à 3,1 million de dollars [je vous laisse faire les conversions...]) obtiennent des performances inférieures de 3,35% aux entreprises dont les dirigeants ont des propriétés aux caractéristiques "inférieures" à la moyenne. La décote est de 6,9% pour les dirigeants vivant dans les plus grandes résidences (10 000 square feet et plus de 10 acres).

Pourquoi de telles relations négatives ? Plusieurs hypothèses sont avancées par les auteurs : si les dirigeants font de telles acquisitions, c'est qu'ils se croient inamovibles et à l'abri des décisions des actionnaires, inutile pour eux, donc, de faire des efforts. On peut aussi penser que l'attention des dirigeants est détournée vers leurs nouvelles acquisitions, au détriment de l'attention qu'ils accordent à leur entreprise. Ceci peut décourager les autres membres de l'organisation, et donc réduire encore l'efficacité de l'entité...

Les auteurs signalent que d'autres études concluent à une relation négative entre l'utilisation à des fins personnelles des jets privés de l'entreprise et les performances de l'entreprise. Idem quand les dirigeants obtiennent des récompenses publiques (genre « prix du meilleur dirigeant » octroyé par la presse économique spécialisée) : les performances de l'entreprise en souffrent. On ne doit pas être loin de quelque chose du genre "trop d'incitation tue l'incitation"...

Publié dans Entreprise

Commenter cet article

AJC 06/04/2007 11:29

Oups, je me suis trompé d'article. (Onglets de Firefox ouverts à la chaîne...)Je parlais plutôt de cet article :http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=94043

AJC 06/04/2007 11:28

Les managers présentant ce type de comportement profitent peut-être de leur domination dans le jeu de l'information en anticipant des baisses de performance, peut-être...Je veux dire : ce n'est peut-être pas parce qu'ils achètent un manoir qu'ils sont moins "compétents", mais plutôt parce qu'ils savent que les résultats seront moins bons qu'ils se lancent dans ce type d'achat, histoire de pouvoir se faire plaisir, une fois les actionnaires mécontents et un licenciement possible.Sinon, le SSRN, c'est cool. Je l'avais d'ailleurs placé en lien pendant un moment, sur mon blog... malheureusement, j'ai également découvert dans la foulée que si certains articles très intéressants pouvaient être librement disponibles, d'autres sont payants.Impossible de trouver du Becker gratuit, par exemple. (Je me demande si cela ne découlerait pas d'une sombre théorie personnelle, d'ailleurs.)Le genre de truc à peine frustrant, quoi.AJCPS, question bête à l'auteur de ce blog : par contre, on peut trouver ce genre d'article :http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=970413Côté qualité, au sujet de la théorie de l'agence, c'est "bien", non ?...

jmdesp 06/04/2007 10:29

Aussi, l'incitation a pour but la motivation, et la motivation c'est en réalité quand il vous manque quelquechose et que vous vous battez pour l'avoir. Une fois que vous l'avez obtenu, vous êtes "arrivé" et il y a au moins temporairement une chute de l'implication. Distribuer l'incitation diminue la motivation. Ne jamais la distribuer aussi.En fait, à chaque fois qu'un palier de résultat est atteint, il faut savoir trouver autre chose comme incitation, afin de renouveller la motivation.

Linca 06/04/2007 09:46

Ca ne peut pas être une chose du genre, une aussi forte incitation indique des résultats exceptionnels de l'entreprise, et donc des résultats forcéments en baisse l'année suivante?
(sans forcément supposer que ces résultats ont été obtenus en reportant sur l'année en cours des bénéfices de l'année suivante, pour obtenir ces bons résultats...)