acharnement

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Luc Chatel, Ministre de l'Education, sur les retraites :

Le porte-parole du gouvernement Luc Chatel a estimé mercredi que les critiques sur le montant de la retraite chapeau versée par Veolia à son président Henri Proglio, nommé à la tête de l'électricien EDF, relevaient "de l'acharnement". "On a un peu le sentiment que ça tourne à l'acharnement. Que quelqu'un qui a passé près de quarante ans dans son entreprise touche sa retraite, ça ne me choque pas particulièrement", a déclaré M. Chatel en rendant compte à la presse des travaux du Conseil des ministres.

[Pour sûr, 40 ans à bosser comme un con, franchement... j'espère qu'ils ont pris en compte la pénibilité du travail...]

(...) Il est en effet prévu que le PDG d'EDF, qui a dû renoncer à ses 450 000 euros de salaire (pov' p'tit bonhomme...), conserve un complément de retraite de l'ordre d'un million d'euros par an, selon les calculs du Parisien. Le groupe Veolia a d'ailleurs récemment indiqué avoir provisionné 13,1 millions d'euros pour la retraite chapeau d'Henri Proglio.


[1 million d'euros par an, soit en un an au titre de sa retraite ce que gagne en 33 ans -une vie professionnelle, quoi!- un enseignant chercheur au titre de ses salaires (on compare à ce qu'on peut, hein?), c'est pas top, quand même... surtout quand on pense à son utilité sociale...]


"Je comprends que le montant puisse paraître élevé pour un certain nombre de nos concitoyens, mais il faut avoir en tête qu'Henri Proglio a consacré sa vie professionnelle à cette entreprise, il en a fait le géant mondial qu'il est aujourd'hui et il a cotisé pendant toutes ces années".


[Ben moi, je trouve que c'est pas cher payé. On pourrait pas lui donner une p'tite médaille, quand même???]


Patrick Ollier, député UMP dans une question de l'Expansion "Que faire face à ces entreprises qui font des bénéfices et qui licencient" :

La politique interventionniste du Président de la République est une bonne chose pour notre pays. Jusqu'à présent, les présidents français n'osaient rien faire de peur de froisser l'ultra-libéralisme de la Commission européenne. Mais désormais nous avons un Président qui tape du poing sur la table et demande des comptes à des industriels parfois peu scrupuleux. C'est une chance.


Henri, c'est pas pareil : il est scrupuleux...


Publié dans Entreprise

Commenter cet article

Passant 05/02/2010 07:25


Soyons sérieux deux minutes : vous voudriez concilier justice sociale et performance économique ?

Vous me direz que la performance économique n'est certes pas forcément la meilleure fin à poursuivre : mais quand on a choisi de vivre à crédit, il faut rester un emprunteur crédible.


scaringella 04/02/2010 08:06


Vous etes un professeur chercheur pas un courtisan. Dans une royaute c'est comme cela que cela se passe.


cédric 03/02/2010 23:16


heu, question bête : faut côtiser pour avoir une retraite chapeau ? On peut voir le montant des "côtisations-chapeau" qu'il a versées dans ce cas ?
nan parce que la MGEN me propose une retraite complémentaire (je ne porte pas de chapeaux moi) à 20€ par an, ça peut le faire ! ;-)