Délinquance des français et des étrangers

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Claude Guéant veut prendre des mesures spécifiques pour lutter contre la délinquance étrangère.

Le rapport annuel 2011 de l'Observatoire National de la Délinquance nous apprend pourtant qu'en 2010, sur 1 053 329 mis en cause pour crimes et délits non routiers hors infraction à la législation sur les étrangers, 916 231 sont de nationalité française, soit 87%, contre 137 098 étrangers, soit 13%.

Sur la période 2005-2010, le taux de croissance des mis en cause est de +8,4% pour les personnes de nationalité française et de +4,1% pour les personnes de nationalité étrangère.

Les crimes et délits commis par des personnes de nationalité française pèsent donc beaucoup plus et croissent plus vite que les crimes et délits commis par des personnes de nationalité étrangère.

S'il était soucieux de l'intérêt général, Claude Guéant devrait donc prendre des mesures spécifiques pour lutter contre la délinquance des personnes de nationalité française.

Publié dans Politique

Commenter cet article

Olivier Montulet 27/12/2011 15:49


Au surplus si sur les délits de droits communs son poursuivits (encore faut-il voir après quels filtres et que ces délits sont liés à la pauvreté dans laquelle sont aussi sureprésentés les
étrangers) un nombre important de personnes d'origines étrangères pour ce qui est de la criminalité en col blanc, des fraudes et crimes sexuels, les ciyoeyns de souchent sont largement
sur-représentés voir même on ni rencontre quasi aucun étranger.

Claudio 26/12/2011 21:24


http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiffres_de_population_de_la_France


Donne en effet 5,7 % d'étrangers sur l'ensemble de la population vivant en France ; la démonstration donnerais donc presque raison à monsieur Guéant. Attention au type de contradiction que l'on
apporte. 


Car tout cela ne change rien à l'ineptie de la politique menée par le gouvernement sur ce point. La nationalité n'est qu'une infime partie de ce que constitue l'homme en société. Ce n'est
évidemment pas dans la nationalité du coupable qu'il faut aller chercher les raisons de la délinquance... Rien que de me sentir obligé d'écrire cette dernière phrase me donne d'ailleurs des
frissons...

GdeC 26/12/2011 13:23


L'info était utile, ca rpour un peu, on aurait pu penser que le délinquant idéal était arabe, habitait en banlieue, était au chômage,  et pratiquait la religion musulmane... Merci. je
relaie.

YMB 26/12/2011 12:50


Et je ne vous parle pas du rapport de criminalité entre les hommes et les femmes...

strummer 26/12/2011 12:41


dieu sait que j'exècre Guéant, mais votre démonstration me semble imparfaite. Ne faudrait-il pas comparer avec la proportion d'étrangers dans la population de la France? Et si ceux-ci
représentaient moins de 13 % (ce qu'il me semble, mais je n'ai pas été vérifier), ne seraient-ils pas alors sur-représentés parmi les délinquants?