Etrange argumentaire gouvernemental...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

J'avoue que je reste sans voix devant la puissance du raisonnement de certains de nos ministres...

Sur la question de la réduction de leur rémunération, d'abord (voir ici). Eric Woerth affirme "Si je devais baisser mon salaire cela voudrait dire que les salaires des agents publics baissent aussi, ce dont il n'est pas question". Georges Tron le suit : "Il n'y a pas de raison de baisser le salaire des ministres en France puisque le salaire des fonctionnaires ne baisse pas." Je ne peux que souscrire. Comme on ne remplace qu'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, je propose, lors du prochain remaniement, de fermer un ministère sur deux. Il n'y a pas de raison de faire différemment (on peut aussi généraliser au privé : l'accroissement de la rémunération d'un dirigeant ne peut excéder celle de ses salariés. Ce serait rigolo, tiens!).

Sur le voile intégral, ensuite et surtout, les réactions à la réaction du Conseil d'Etat sont savoureuses (voir ici) : le conseil d'Etat estimant qu'une interdiction globale ne reposerait sur "aucun fondement juridique incontestable", Coppé commente "Si la recommandation est 'ne faites rien', je dis ce n'est pas acceptable". il est un peu glob/pas glop Jean-François... Le Conseil d'Etat a juste dit qu'une interdication globale était problématique, pas qu'il ne fallait rien faire...

La suite est encore plus délicieuse :  "Il existe aujourd'hui des interdictions générales et absolues : par exemple, on n'a pas le droit de se balader tout nu dans la rue sinon on est sanctionné". Je sais pas comment il est passé des femmes en burqa à des gens tous nus dans la rue... un peu pervers, le type, quand même... Remarquez, je suis d'accord avec lui : ça va poser un problème pour les femmes nues sous leur burqa, tout ça. A tous les coups elles perdent...


Bon, c'est bien gentil toutes ces petites diversions, mais ça nous donne pas la réponse à la seule question qui vaille : c'est quand qu'il augmente les impôts not'gouvernement? Et comment il s'y prend? Parce que franchement, aujourd'hui, tout le reste me semble très accessoire...

Publié dans Politique

Commenter cet article

Merlin 20/05/2010 17:52



When you pay peanuts, you get monkeys.


 


1



Olivier Bouba-Olga 19/05/2010 07:19



@ Jim Y : je me surprend moi-même souvent... ;)



Jim Y 18/05/2010 07:08



Vous indiquez dans votre billet rester "sans voie" face aux arguments du gouvernement... J'apprécie à juste tite le jeu de mots, qu'il me fallait relever !


JIM Y  (http://confianceetresponsabilite.blogspot.com/)



un naturiste en liberté 17/05/2010 15:02



La question du lien entre burqa et personne nue est la liberté de l'habillement... Par exemple en Espagne, c'est la loi sur la liberté de l'habillement qui autorise en conséquence la nudité en
tout lieu.


En France, c'est l'article 222-32 du code pénal qui interdit l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui. La nudité simple n'est donc pas interdite en France. Voir à ce propos les propos du
ministre de l'époque.



Pierre 16/05/2010 19:37



Non, un ministère pour deux ministres qui quittent le gouvernement. Il faut être juste!