Les centres d'appels priés de se relocaliser - mise à jour

Publié le par Olivier Bouba-Olga

[Mise à jour en fin de billet avec la déclaration remarquable de Laurent Wauquiez]

 

C'est le titre du Parisien/Aujourd'hui en France du 11 juillet 2010, et c'est ce que voudrait le gouvernement. Gouvernement qui hésite entre taxation des entreprises faisant appel à des entreprises ayant délocalisé, primes à ceux qui ne délocalisent pas, mise en place d'un code de bonne conduite des entreprises qui ne délocalisent pas ou encore publication de la liste des mauvais élèves. Bref, une bonne petite politique protectionniste aux effets pervers évidents, largement innapplicable, destinée sans doute à surfer sur les peurs des citoyens vis-à-vis de la mondialisation.

Dans le dossier consacré au sujet, deux passages m'ont intrigué : "La « relation clientèle » occupe près de 250000 emplois dans l’Hexagone, dont un quart chez des prestataires externes (...). Un chiffre qui ne décolle pas depuis 2004, malgré les promesses de la profession." Plus loin : "En 2005, Jean-Louis Borloo a de son côté créé un label de responsabilité sociale. Récemment, un « accord de développement de l’emploi et des compétences » a été signé le 28 juillet 2009 entre le secrétariat d’Etat à l’Emploi, la profession et les organisations syndicales. Son objectif : revaloriser les métiers, favoriser les carrières, la formation, et atteindre la création de 50000 emplois grâce à un budget global de 20 M€ dont 7 millions à la charge de l’Etat. On attend toujours les emplois…"

Je suis donc parti à la recherche des effectifs du secteur Centre d'appels (qui ne comptabilise que les emplois externalisés) sur le site Unistatis, pour la période 2004-2008, histoire de voir si, effectivement, on a un arrêt des créations d'emplois dans ce secteur depuis 2004. Résultat :

 

Année Centre d'Appels
2004 22706
2005 26899
2006 28603
2007 34403
2008 36352

 

Résultat : entre 2004 et 2008, les effectifs de ce secteur ont augmenté de 60%. Je ne pense pas que beaucoup de secteurs aient connu une telle évolution sur la période... 


Edit 12/07 - 14h30 : je découvre (merci à Jacques Belbenoit-Avich pour l'info) les propos de Laurent Wauquiez repris dans Le Monde :"Il y a cinq ans, [Jean-Louis] Borloo avait passé un accord avec le secteur des centres d'appels, [qui] s'était engagé à créer cent mille emplois. Ils en ont créé combien ? Aucun"

Incompétence ou mensonge?

Publié dans Délocalisations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

max 04/06/2013 11:42


Merci d'avoir partagé ça! C'était vraiment un post intéressant
à lire!



michel ABHERVE 20/07/2010 09:55



Laurent Wauquiez, dans sa pratique ministérielle est un spécialiste de déclarations qui flirtent avec la vérité, mais n'hésite pas à mentir y compris devant la représenattion nationale


Voir L’Emploi est une compétence de l’Etat : seul le
Secrétaire d’Etat à l’Emploi ne le sait pas sur http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2010/03/17/lemploi-une-competence-de-letat-seul-le-secretaire-detat-a-lemploi-ne-le-sait-pas/#more-309


Laurent Pinocchio
Wauquiez (bis) sur http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2010/02/16/laurent-pinocchio-wauquiez-bis/#more-282


Alternance : accepter les chiffres pour réagir  http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/2010/02/24/alternance-accepter-les-chiffres-pour-reagir/


Laurent Wauquiez est une des grandes déceptions de ce gouvernement, car malgré son âge il fait de la politique à l'ancienne !



Olivier Bouba-Olga 15/07/2010 19:10



@ S : le secteur "centre d'appels" n'existe que depuis la révision 2003 de la NAF, avant les effectifs étaient disséminés un peu partout, mieux vaut
faire attention aux effectifs avant 2003/2004. Pour plus d'infos sur ce secteur, voir cet excellent papier  (une version révisée a été publiée depuis, visible ici (€)).



S. 15/07/2010 12:30



Bonjour,


Sinon l'on regarde les statistiques dont vous parlez sur plus longue période on voit que l'augmentation du nombre de salarié est très rapide. Ce nombre est notamment multiplié par 3 entre 2003 et
2004. Ce phénomène est un peu curieux. Pour moi, d'une part il est possible que celà provienne d'un changement dans la définition de la catégorie statistique. D'autre part, les salariés du
secteur public ne sont pas comptatibilisés dans les chiffres dont on parle. Je me demande donc si l'augmentation du nombre de salarié dans les centres d'appels externes privés ne provient pas de
la privatisation de certains services (service de renseignements téléphonique par exemple) ?


Je pense qu'il y a aussi plusieurs questions intéressantes autour de ce sujet, Premièrement il faut regarder l'évolution globale du secteur (services internes de centres d'appel en France et
services délocalisés). Deuxièmement on peut se demander comment est utilisée l'argent des formations dans l'enveloppe des 20 millions d'euros. Si quelqu'un à l'information, il serait intéressant
de savoir combien de personne ayant reçu  la formation "d'agent de centres d'appels" sont réellement embauchées par la suite.



M.Sébastien 13/07/2010 22:57



Olivier


Merci de m'avoir répondu mais devant la véracité des chiffres, je déprime du coup sur les compétences de L.W.


Même si cela permet d'illustrer des cours de communication et non d'économie de l'emploi.


Bravo pour votre blog