Stratégie de Lisbonne : 2010 approche...

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Vous vous rappelez? En 1999, le Conseil Européen de Lisbonne a décidé de faire de l'Union Européenne "l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici à 2010, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale".

Un des moyens essentiels préconisés était d'investir massivement dans la recherche et développement, l'objectif étant d'atteindre, en 2010, une intensité technologique (rapport entre dépenses de R&D et PIB) de 3%. Résultat :

Trend négatif pour la France, on n'est pas prêt d'atteindre les 3%... Pour l'UE, c'est mieux, le trend est croissant. En prolongeant la tendance, les 3% seront atteints en... 2165... Un chouia en retard, certes, mais on va pas chipoter pour si peu...

Paraît qu'il y a un sommet important en décembre? Je suis curieux de savoir ce qu'ils vont nous concocter!

Publié dans Recherche

Commenter cet article

Dubois 29/11/2009 22:35


Bonsoir
Chronique signalée dans "La Revue de Blogs n°4" du blog "Histoires d'universités"
http://histoireuniversites.blog.lemonde.fr/2009/11/29/revue-de-blogs-n%c2%b04/
Cordialement. Irnerius


Philippe Chadeyron 28/11/2009 18:52


Ca va pas s'arranger dans un pays incapable de gérer sa dette, qui diminue la pression fiscale en dépit du bon sens - sans ciblant les bons leviers- et en période de crise, dont tous les
indicateurs sont au rouge (chomage, sécurité sociale, retraites) et dans un monde qui continue à naviguer avec un compas réglé sur des ratios financiers court-termistes, avec des boîtes
quicontinuent à publier des résultats trimestriels qui n'ont aucun sens sociétal !
Un petit espoir, que la fin de la TP risque de "tuer" s'il n'elle n'est pas compensée : un certains nombre de clusters et/ou pôles de compétitivité commencent à donner quelques résultats...