Mittal, le grand gentil loup social

Publié le par Olivier Bouba-Olga

A signaler une enquête particulièrement intéressante sur les pratiques du groupe Mittal sur différents sites (Gandrange, au Nord de Metz, mais aussi en Roumanie et au Mexique), dans le dernier numéro du magazine L'Expansion (n°706, mars 2006). Où l'on apprend que "les salariés des aciéries absorbées par le géant indien n'ont pas à s'en plaindre. Et ce sont les syndicalistes qui le disent..." (p. 98).

Pendant ce temps, Guy Dollé, après avoir dit qu'il ne fallait pas mélanger les pommes et les poires, après avoir expliqué qu'il fabriquait du parfum pendant que Mittal fabriquait de l'eau de Cologne, ironise sur les entreprises familiales : "je vais vous présenter les dirigeants présents, mais mon fils n'est pas là".

Sans commentaire.

Publié dans Entreprise

Commenter cet article