Libération de la croissance : nouvelles du front

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Econoclaste-SM reprend les propos au JDD de Jacques Attali, qui n'a visiblement pas compris que comparer la croissance française à la croissance mondiale ne rimait à rien. A ce petit jeu, Sarkozy est meilleur qu'Attali en économie --c'est vous dire-- puisque dans sa lettre de mission, il compare la France à ses partenaires européens ("la croissance est plus forte chez nos partenaires européens, le chômage y est souvent plus bas"), ce qui a quand même plus de sens. Que le taux de croissance français soit inférieur au taux de croissance mondial est normal et souhaitable.

"Les internautes peuvent sauver la croissance". C'est le titre d'un article de 20 minutes, signé par Guillaume Guichard, qui a interviewé quelques économistes blogueurs (Alexandre Delaigue, Anne Lavigne, Etienne Wasmer et moi-même) pour avoir leur avis, plutôt sceptique...

Publié dans Croissance

Commenter cet article

fnur 03/09/2007 20:31

Voilà une solution pour relancer la croissance dans les entreprises :http://www.dailymotion.com/video/x29gp8_connected-venture_ads

grosjube 03/09/2007 12:09

Bonjour, aucun rapport, mais je viens de tomber sur une déclaration de fillon a propos de GDF :«C’est une très belle opération dont je me réjouis que les présidents de ces deux sociétés l'aient rendue possible», a déclaré le premier ministre. «Le secteur public aura environ 40% du nouveau groupe: 40% de GDF et Suez, je pense que c'est mieux que 70 ou 80% de GDF tout seul (...) Nous avons le contrôle, nous gardons la stratégie»http://www.lefigaro.fr/politique/20070903.WWW000000508_fillon_ne_se_voit_pas_en_collaborateur_de_sarkozy.htmlbon, j'y comprends clairement pas grand chose, mais il me semblait qu'il y avait une enorme différence entre plus de 50% et moins. A 40%, ne prend-t-on pas le risque d'un actionnaire qui passe a 45% et prend ainsi le controle de GDF ? ou pire a 51% et se retrouve indélogeable ? N'y a-t-il pas la de grave dangers stratégiques ?

mohl 02/09/2007 21:45

 Avec cette déclaration, monsieur Attali , "l'homme qui sait et qui prévoit tout",  à pourtant besoin de conseils en ce qui concerne l'économie.

David MOUREY 02/09/2007 19:44

Oui, mais attention Olivier Bouba-Olga, Sarkozy est meilleur en économie qu’Attali parce qu’il a formé autour de lui ce que j’ai appelé dans un billet du 19 juillet : un « mini « conseil d’analyse économique » comprenant au moins 4 voire 5 économistes, et un avocat, historien…. avec Jean-Paul Fitoussi, Michel Didier, Olivier Blanchard, Charles Wyplosz, Michel Godet, Nicolas Baverez. Voir ici : Un mini « conseil d’analyse économique » à l’Elysée. Cela lui permet peut-être d’améliorer sa compréhension des phénomènes de croissance…