Dassault sur France Inter : vive la précarité!

Publié le par Olivier Bouba-Olga

Si Dominique de Villepin cherche un ambassadeur pour défendre la mise en place du CPE, qu'il embauche immédiatement Serge Daussautl!

 Celui-ci avait déjà sévit en décembre 2004 sur les ondes de France Inter, en nous expliquant que "si on n’a pas la flexibilité, si l’entreprise ne peut pas débaucher lorsqu’elle n’a plus de travail pour l’ensemble de son personnel, elle fait faillite, elle n’embauche plus". Il a récidivé ce matin, en allant un cran plus loin quand même. Ce n'est plus la flexibilité qui sauvera la France , mais la précarité ! "précarité = emploi, rigidité = chômage" a-t-il affirmé. Et de se féliciter, donc, de la mise en oeuvre du CPE ("superbe idée"), qui permet d'atteindre cet objectif optimal de précarité . On peut se réjouir également d'une autre de ses affirmations :  si un salarié est bon,  "on peut le garder 10 ans" (sic!). Au-delà, c'est vrai, ce ne serait pas raisonnable... Ou encore : "il n'y a pas de licenciement abusif", si on licencie, c'est nécessairement parce que le salarié est mauvais.

 Question : est-ce que le responsable d'une entreprise qui n'arrive pas à vendre un seul de ses produits  à l'étranger (un rafale par exemple) est un bon responsable d'entreprise? Il faudrait lui proposer un peu de précarité, car "la précarité, c'est fondamental".

 [Lien vers l'interview]

Publié dans Emploi

Commenter cet article

Denys 06/03/2006 22:18

"pas un seul de ses produits à l'étranger" ? Vous avez jeté un coup d'oeil sur le carnet de commandes du Falcon (c'est ça qui fait vivre Dassault ) ?

Olivier Bouba-Olga 07/03/2006 05:17

oui, je sais, c'était de l'humour! Il n'empêche que l'interview sur France Inter était structurée de manière intéressante : i) 10 mn sur "Pourquoi Dassault n'arrive pas à vendre de rafale à l'étranger?" avec pour réponse essentielle voire unique "on a les meilleurs avions mais le lobbying US est trop fort", ii) 10mn d'éloge de la précarité pour s'adapter à la concurrence mondialisée...

Econoclaste-SM 06/03/2006 14:39

Nos grands patrons ont un problème avec le sens des mots. Je m'en étais ému il y a quelques temps au sujet de Parisot.http://econoclaste.org.free.fr/dotclear/index.php/?2005/09/03/206-les-lois-de-la-condition-humaine-les-mots-et-parisotJe suis tout "amusé" de constater qu'ils ont visiblement tous le même dada : promouvoir non plus la flexibilité (des fois qu'on les contourne par la gauche pour en donner une autre définition...), mais directement la précarité...

enzo d'aviolo 06/03/2006 11:39

quand beaucoup soutienne que ce cPE est fait pour satisfaire les financiers des grosses boites....
Moi je pense qu'un duo de bétises avec Breton serait pas mal....

Jean M. 03/03/2006 19:24

Ce blog devient de + en + politique...  Ce qui n'est pas pour me déplaire

stephane 03/03/2006 14:11

A quand un "best of" des meilleurs phrases de Dassault. Je pense que ça serait assez drôle, et pourrait être un grand succès de librairie.

Olivier Bouba-Olga 03/03/2006 18:01

bonne idée! on pourrait sans doute faire un best of des phrases les plus stupides, avec un classement régulier. Pour l'instant, je propose médaille d'or pour Serge Dassault et médaille d'argent pour Guy Dollé. Mais les concurrents sont nombreux...